La technologie au service du Hike&Fly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La technologie au service du Hike&Fly

Message par Wantoine le Mer 9 Mar - 22:05

Depuis que j’ai commencé à voler il y a 1,5 ans, je suis toujours à la recherche de poids réduit et de simplicité. Cela passe aussi par le choix des instruments de vols. Après pas mal de recherches et tests, je pense avoir trouvé le meilleurs compromis légèreté/performance. Je souhaite donc vous faire part de ma configuration actuelle.
On a tous quasiment toujours son smartphone sur soi. Alors pourquoi ne pas l’utiliser comme instrument ?

Avantages :
-C’est léger.
-Ca fait un truc en moins à oublier à la maison puisqu’on l’a toujours dans la poche, ou pas loin.
-Un seul instrument pour tout faire.

Inconvénients :
-C’est fragile, et tôt ou tard, on finira par le perdre, le casser, ou des 2. Problème résolu en utilisant soit un machin d’entrée de gamme, soit en se payant un top truc étanche et résistant.
-L’autonomie c’est chiant à gérer. Un peu moins, si on est bricoleur, l’électricité ça se créer.


1- On va commencer par la rando :

Après avoir débuté avec Trekkbudy, ça m’a vite gonflé, très puissant, tout est configurable, on fabrique sa carto à partir d’openstreetmap ou IGN (dans le cas de l’IGN, j’attire votre attention sur le fait qu’il faut acheter les cartes sur le net en version numérique), mais perso j’aime pas passer mes soirées à bricoler sur l’ordinateur.

j’utilise donc maintenant ORUXMAP qui permet d’avoir la carto IGN hors ligne (même principe, on achète les cartes).
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.orux.oruxmaps&hl=fr
On peut tout faire comme sur un GPS de rando type Garmin. Créer des routes, des waypoints, visualiser sa trace, on a les stats’ de marche, etc ... Ca ne dispense bien entendu pas d’avoir une carte IGN sur sois. L’application est très simple d’utilisation et ne nécessite pas de prise en main particulière. C’est très intuitif.
Sur site connu, genre monté de St Hil, et autres spots du coin, je ne m’en sert pas. Par contre, sur des vols rando sur site que je n'ai jamais fréquenté, je trouve ça pas mal. Ca m’a été bien utile pour monter au Pic St Michel par exemple avec 15-20 cm de neige. Le chemin n’était pas visible, je savais donc à peu près où j’étais et où il ne fallait pas mettre les pieds.


2- Après la rando, vient le vol :

Là j’utilise FlyMe : http://xcglobe.com/olc/index.php/flyme
Comparé à XCsoar ou XCtrack, il est certes moins avancé mais bien plus simple à configurer, utiliser et surtout beaucoup plus visuel en vol.
Un écran avec :

-La carto (qui ne sert pas à grand chose mais c’est quand même sympa de visualiser où on en est).
-Le temps de vol.
-L’atitude (barométrique si le vario est connecté en Bluetooth, et GPS si pas de vario connecté).
-Le taux de monté (barométrique si le vario est connecté en Bluetooth, et GPS si pas de vario connecté).
-La vitesse sol.
-La vitesse ainsi que la direction du vent. Oui oui, la vitesse du vent. En fait, on rempli les paramètres de performance de son aile, et FlyMe fait sa popote pour donner une vitesse approximative. On va dire à 5km/h près, c’est bon.
-La finesse (idéale en transition loin du relief pour voir si je me fait plomber ou pas).
-La fonction triangle FAI. J’ai ma distance parcourue depuis le décollage et en permanence, FlyMe me donne 2 possibilité de triangles FAI avec les points à tourner pour les boucler.
-Après 2 tours dans le thermique, l’écran passe en mode centrage, un cylindre apparait avec des bulles plus ou moins importantes en fonction du taux de monté. Gadget ? Personnellement, ça m’a sauvé plusieurs thermiques loin du relief. Par contre à n’utiliser que lorsque l’on vol seul. Priorité au visuel sur les autres.

Pour des vols en local ou à objectif cross sans compétition, c’est franchement efficace. Juste les infos nécessaires. Pour les grands cross, il faudra ajouter les infos sur les espaces aérien, FlyMe le gère très bien, mais j’en suis pas encore là Smile

Une fois posé, j’envoi mon fichier IGC directement via l’application sur XCGlobe : http://xcglobe.com/olc/index.php/home
Et voila, j’ai mon carnet de vol direct sur le net.

Si l’on souhaite, on peut aussi lancer Flyme à l’atéro au départ de la rando. Un classement de vol rando est dispo sur XCGlobe. Je ne m’en sert pas trop mais à plusieurs pilotes du club, ça pourrait être sympa.


3- Le vario :

Bon, FlyMe c’est bien beau mais autant le GPS du téléphone est performant sur le plan horizontal, autant la précision sur le plan vertical est catastrophique. Même si l’on utilise un smartphone équipé d’une sonde barométrique. En plus, le son de FlyMe associé au vario est à vomir.

On va donc coupler un vrai vario à Flyme. J’ai opté pour celui ci : http://www.blueflyvario.com/
Mais il en existe plein d’autres. Celui ci est le moins cher et probablement le plus léger. Autonomie de plusieurs heures, le son est agréable. Tout plein de paramètre réglables via l’appui dédiée. Et important pour moi, la batterie Lithium est très facilement échangeable et aux standards de ce que j’ai à ma disposition au boulot. Après 1 an de vol, elle devrait être bonne à changer.


4- Le live tracking :

Découvert dernièrement, un super outil pour la récup’, ou juste pour baver au boulot pendant que les potes randonnent, volent, skient, roules, etc …
Les 2 précédentes applications possèdent un live tracking intégré mais je ne les trouve pas top visuellement et chiantes à paramétrer. J’utilise donc Airtribune : https://airtribune.com/feed
De plus en plus de parapentistes s’y mettent. Certaines compétitions sont visibles là dessus.
Seul inconvénient, il faut une couverture réseau.
Avantage, ça consomme très peu de batterie. Point GPS toutes les 5 secondes avec lissage pour que tout cela soit homogène une fois transmis sur le net.

5- L’autonomie :

Avec un smartphone bas de gamme comme le mien, sur une demie journée de rando-vol thermique (2h de rando et 1h30 de vol), en utilisant l’ensemble des 3 applications, il me reste 50% une fois posé s’il fait chaud et c’est vide s’il fait froids en l’air.
Je me suis donc bricolé une batterie de secours fournissant une tension de 5v (ça tombe bien, c’est ce que fourni un port USB). Le chargeur intégré au smartphone fait ensuite sa petite cuisine. Permettant de recharger le smartphone 3 à 4 fois. Je peux la scratcher sur le cockpit si je sais que le vol va être long.
La prochaine étape sera de bricoler une dalle solaire de petite taille permettant de recharger cette batterie tampon pendant la marche ou le vol.

Au final, ça me fait un alti/vatio/GPS/live tracking à moins de 200g et surtout qui me sert pour toutes mes activités.

Enjoy
avatar
Wantoine

Localisation : Vaulnavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: La technologie au service du Hike&Fly

Message par Grostof le Mer 9 Mar - 22:25

je vais le tester

_________________
Mon trip " le cross "
avatar
Grostof
Admin

Localisation : echirolle

http://envolsudisere.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La technologie au service du Hike&Fly

Message par poulpito le Sam 12 Mar - 0:40

tout +1 ce que j'ai donné à anais et ce que j'utilise perso aussi (moins pour le parapente j'ai pas le niveau)

mais flyme + blueflyvario (aussi cher qu'un bipbip, tient super en batterie et se connecte au téléphone en plus que demander !)

+ airtribune que j'utilise aussi pour garder une trace de mes a/r velo ou alors pour donner un livetracking à quelqu'un quand on pars en voiture


pour la batterie supplémentaire je peux conseiller celle la :
http://www.amazon.fr/gp/product/B00KHTQ7JC
28€ de quoi recharger 6-7x un téléphone

c'est celle qu'anais utilise au quotidien Smile produit de très bonne qualité

voila voila
bref merci d'avoir centralisé en un seul post Smile \o/
avatar
poulpito

Localisation : SMH - Echirolles

http://parabalises.ouranos.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La technologie au service du Hike&Fly

Message par Wantoine le Ven 18 Mar - 21:06

Pas mal la batterie et pas chère. Perso, je verrais bien une batterie de cette capacité avec un panneau solaire souple à fixer sur le sac, sur le cocon, ou derrière le pare brise.

Petite aparté sur la marque Xiaomi : propose aussi des smartphones et des caméras (type GoPro) de qualité : http://www.flashrc.com/xiaomi/19258-xiaomi_yi_action_camera_full_hd_1080p.html (désolé pour la pub Very Happy )
Prise de vue en 2K pour un prix ultra pas chère. retour vidéo et réglages en wifi sur le smartphone.

Puisqu'on est des geeks lol!
avatar
Wantoine

Localisation : Vaulnavay

Revenir en haut Aller en bas

Re: La technologie au service du Hike&Fly

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum